Zone sylvopastorale en saison sèche dans le Ferlo, Sénégal. © S. Taugourdau, Cirad

Afrique de l’Ouest - Zone sèche

Le Sahel, 11 pays du Sénégal à Djibouti, cumule plusieurs aléas : les terres y sont fragiles, les sols agricoles se dégradent et la pression démographique entraine une compétition croissante pour les ressources (terres, eaux, pâturage, forêt, énergie …) qui menace la coexistence pacifique des communautés. Les changements climatiques et les menaces sécuritaires aggravent cette situation. L’engagement du Cirad auprès des instances nationales et régionales de la recherche et du développement agricole, de l’enseignement supérieur, mais aussi des organisations paysannes et du secteur privé, vise principalement à répondre à deux enjeux principaux que sont la gestion plus efficiente des ressources naturelles et la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations grâce à l’intensification écologique des systèmes de production agricole.

Une coopération renforcée dans la région du Sahel

Coopération en Afrique. © Cirad

Coopération en Afrique, déclaration de Ouagadougou. © Cirad

L’appartenance du Cirad a plusieurs Dispositifs de recherche et de formation en partenariat (dP) ou Laboratoires mixtes internationaux (LMI) structure notre politique scientifique et géo-partenariale dans la région. Afin de renforcer des partenariats anciens et afficher leur ambition commune de contribuer aux objectifs de l’Alliance Sahel, le Cirad, les institutions nationales de recherche agronomique des pays sahéliens et des institutions régionales comme le  Comité inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF) et le centre de coopération WASCAL (Science Service Center on Climate Change and Adapted Land Use) ont signé le 21 septembre 2018 la déclaration de Ouagadougou.  Le Cirad est également associé à d’autres institutions régionales dans le domaine de la recherche (CGIAR,  Centre International de recherche-développement sur l’élevage en zone subhumide (Cirdes), Institut international d'ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE) …) ou des politiques publiques (Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) …) pour soutenir les actions entreprises pour le développement à l’échelle du Sahel. Le Cirad collabore enfin avec les universités pour des actions de recherche et de formation. La Direction régionale du Cirad  en Afrique de l'Ouest zone sèche concerne une partie du Sahel, soit 8 pays.

Principaux domaines de recherche

  • Pastoralisme, un système de production viable et durable.
  • Foncier rural, participation locale et appui aux politiques publiques.
  • Santé animale, suivi et contrôle de maladies animales locales et transfrontalières, et des zoonoses.
  • Intensification écologique des systèmes de cultures.
  • Lutte contre les bio-agresseurs.
  • Gestion des ressources forestières.
  • Sécurité alimentaire et nutritionnelle, information et accompagnement des acteurs publics.
  • Recyclage des matières organiques en énergie et fertilisants pour les zones périurbaines et rurales.
  • Amélioration génétique des cultures alimentaires, adaptation à la sècheresse.
  • Approvisionnement en bioénergies des PME agroalimentaires.
  • Etude des risques climatiques sur la production et la prévision agricole.
  • Transformation et valorisation de produits agricoles et alimentaires locaux.
  • Développement de l’irrigation.
  • Renforcement des systèmes d’innovation.

Projets emblématiques et dispositifs de recherche et de formation en partenariat

Le Cirad participe à 80 projets de recherche-action dans la région, 5 Dispositifs de recherche en partenariat (dP) et 2 Laboratoires mixtes internationaux (LMI). Les projets majeurs et dP sont présentés sur la carte, ils ne sont pas géolocalisés précisément.

Chiffres clés

  • 40 Scientifiques expatriés
  • 7 Dispositifs en partenariat et laboratoires mixtes internationaux
  • 300 Missions par an
  • 80 Projets
  • 50 Doctorants encadrés par an

Quelques projets phares

L'élevage pastoral demeure un système de vie et de production majeur des zones arides en Afrique © Cirad

Le Cirad coordonne ou est impliqué dans six projets au Sahel issus du 1er appel du programme européen DeSIRA (Development Smart Innovation through Research in Agriculture). Ces projets, seront menés en Afrique de l’Ouest dans les domaines de l’agroécologie (FAIR Sahel), du pastoralisme (ACCEPT), du dérèglement climatique (CaSSECs), des bioénergies (Biostar), de l’irrigation (IRRINN) et de la sélection variétale (ABEE).

En savoir plus >> Voir l'actualité
L’expertise du Cirad au service du programme européen DeSIRA pour des agricultures plus résilientes aux changements climatiques

Les dispositifs de recherche et de formation en partenariat

Le Cirad est membre de 5 Dispositifs de recherche et de formation en partenariat (dP).

Illustration. ©Mahamoudou Zinkone

© Mahamoudou Zinkone

Systèmes agro-sylvo-pastoraux en Afrique de l’Ouest - dP ASAP
Comment co-concevoir avec les agriculteurs d'Afrique de l'Ouest des systèmes de polyculture-élevage innovants, intensifs et écologiques ?
Ce dP vise à concevoir une agriculture ouest-africaine plus productive et plus durable en mobilisant les principes de l’intensification écologique. Créé en 2009, il est basé à Bobo-Dioulasso et implique des partenaires de 6 pays (Burkina Faso, Mali, Cote d’Ivoire, Bénin, France).

© S. Taugourdau, Cirad

© S. Taugourdau, Cirad

Pastoralisme et zones sèches en Afrique de l'Ouest - dP PPZS
Comprendre et agir pour le développement des systèmes pastoraux et leur insertion dans les économies nationales.

Ce dP vise l'amélioration de la gestion des ressources pastorales et les performances économiques de l’élevage pastoral au service du développement rural.

Illustration du dP IAVAO. Peinture. © Cirad

Innovation et amélioration variétale en Afrique de l’Ouest - dP IAVAO
Repenser l’amélioration variétale en reconnaissant la diversité et la complexité des agro-systèmes et des demandes variétales correspondantes.

Ce dP met en œuvre des programmes d’amélioration variétale innovants pour répondre à la complexité des systèmes agroécologiques d’Afrique de l’Ouest.

© A. Franck, Cirad

© A. Franck, Cirad

Diversité biologique et systèmes agroécologiques - dP DIVECOSYS 
Comment mobiliser les processus et ressources biologiques et organiques disponibles pour la conception de pratiques durables ?

Le dP favorise la diversité cultivée ou associée et le recyclage des biomasses afin d'améliorer l’activité biologique et la fertilité des sols, et la mobilisation des interactions biologiques favorisant la régulation naturelle des bioagresseurs.

Ecossage du niébé au Sénégal. © C. Dangléant, Cirad

Ecossage du niébé au Sénégal. © C. Dangléant, Cirad

Information pour la sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest - dP ISA
Le dP analyse les tendances à long terme de la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest, et identifie les leviers d’action pour les politiques publiques.


Laboratoires mixtes internationaux

Le Cirad est aussi associé à l’IRD dans deux Laboratoire Mixtes Internationaux (LMI).

Enseignement et formation

formations-diplomantes-Etudiants du Master Agrinovia © E. Vall -

Nous sommes fortement impliqués dans le montage de mastères, d’écoles et de formations doctorales, et participons aux enseignements. Aussi, nous dispensons plusieurs centaines d’heures de cours chaque année auprès des universités, en présentiel et en formation à distance.  Nous offrons aussi des formations professionnelles ciblées.

Le Cirad collabore avec les organismes de formation suivants

Voir aussi Enseignement et formation

 

Publications scientifiques

Voir toutes les publications
Coraf-Transport de produits maraîchers des Niayes Pikine au marché de Dakar © Cirad, I. Vagneron

Contact

Direction régionale du Cirad Afrique de l'Ouest - Zone sèche
Sylvie Lewicki
Cirad
37, avenue Jean XXIII, BP 6189, Dakar-Etoile
Sénégal
Tél. : +221 822 44 84
Fax : +221 821 18 79

Courriel