La réserve de biosphère Tehuacán-Cuicatlán, Mexique © L. Andronov, Adobe Stock

Mexique, Amérique centrale et pays andins

Dans les pays d'Amérique latine, le Cirad s'appuie sur ses coopérations et son expertise de longue date et recentre ses actions sur des priorités régionales partagées. Avec environ 20 chercheurs permanents en 2020, les activités du Cirad s’inscrivent dans les axes essentiels de l’action publique et de nombreuses opportunités de coopération se concrétisent tant au niveau national qu’international.

Principaux domaines de recherche

Agroforesterie et Café en Amérique latine. © J.-C. Breitler, Cirad

Au Mexique, en Amérique centrale 

  • Renforcer les travaux en faveur d'une agriculture écologiquement intensive (agroforesterie, systèmes de culture et systèmes agroalimentaires, agriculture familiale, qualité).
  • Développer la lutte intégrée contre les maladies et ravageurs.
  • Appuyer l'évolution des agricultures avec des méthodes et des outils adaptés aux petits producteurs (gestion, négociation, expérimentation paysanne, sélection participative...).
  • Renforcer des travaux de conservation et de gestion de germoplasm de café et cacao dans les collections in situ.

Ces recherches sont menées avec les instances nationales, régionales : Center for Tropical Agricultural Research and Education (CATIE, Costa Rica), Instituto Interamericano de Cooperacion para la Agricultura (IICA, Costa Rica), Promecafé (Programa Cooperativo Regional para el Desarrollo Tecnológico y Modernización de la Caficultura, Guatemala), internationales et le secteur privé.

Dans les pays de la zone andine

  • Contribuer à l’excellence scientifique, à la production de biens publics mondiaux et au développement de connaissances rapidement transférables à des petites et moyennes exploitations.
  • Appuyer les recherches des cultures tropicales comme cacao, café, hévéa, canne à sucre, palmiers à huile, etc.
  • Améliorer la qualité des produits, notamment des fruits, en développant de nouvelles variétés, méthodes et organisations de transformation.
  • Lutter contre la déforestation : planifier l’aménagement du territoire et accompagner les filières durables.
  • Encourager des pratiques favorables à la préservation de la fertilité des sols et au maintien du carbone organique dans les sols, agroforesterie.
  • Analyser les processus de construction des politique publiques et leurs impacts sur des aspects, socio-économiques et environnementaux.

Ces recherches sont menées avec les instances nationales, internationales : Centre international d’agriculture tropicale (CIAT, Colombie), Bioversity International, Centre international pour la recherche en Agroforesterie (ICRAF, Kenya) et le secteur privé.

Projets emblématiques et dispositifs de recherche et de formation en partenariat

Les points de localisation se trouvent dans les pays d'intervention du Cirad et de ses partenaires ; ils ne sont pas géolocalisés précisément.

Chiffres clés

  • 20 Scientifiques expatriés
  • 2 Dispositifs en partenariat

Les dispositifs en partenariat

Enseignement et formation

De nombreux étudiants en formation doctorante, diplômante ou qualifiante sont encadrés par les chercheurs qui sont également impliqués dans l’organisation de formations supérieures, spécialement au CATIE au Costa Rica, à l’Université nationale de Colombie (UNAL) et l’Université des Andes (Colombie).

Voir aussi Enseignement et formation

Publications scientifiques

Voir toutes les publications

Contact

Cirad pour la Zone Andine et l'Amérique Centrale
Philippe Vaast
Carretera al Mar KM 17 -
Vereda San Pablo -
Cali
Colombie
Tél. : +57 316 4984309 -
Secr. : +33 4 67 61 55 32

Courriel