Gorille J. Janelle © Cirad

Afrique centrale

Présent en Afrique centrale depuis les années 50, le Cirad participe activement à l’effort de recherche agronomique principalement orienté vers une agriculture et des systèmes alimentaires inclusifs et durables, résilients face au changement global et respectueux des vastes ressources environnementales de la région. Des zones de savane au Nord jusqu’à l’immense bassin des forêts du Congo au Sud, l’activité du Cirad est axée sur la gestion durable des écosystèmes forestiers dans toute leur richesse et complexité, l’amélioration des agroécosystèmes cultivés, et la performance des grandes filières agricoles et alimentaires.

Développer des systèmes de production durables fondés sur l'agroécologie et l'agroforesterie

Cacaoyer en Afrique centrale. © Cirad, V. Pagani

Bien que disposant d’un grand potentiel agricole, les pays d’Afrique centrale ont des économies largement basées sur la production et l’exportation de matières premières extractives (pétrole, minerais, bois...). De fait, le développement agricole manque d’investissement, le niveau de pauvreté est élevé et la sécurité alimentaire n’est pas partout assurée. En outre, l’insécurité, liée aux conflits, et le déficit de bonne gouvernance, contraignent le développement agricole, la productivité qui reste médiocre, et la gestion rationnelle des ressources naturelles, forestières notamment. L’enjeu de sécurité alimentaire, et de sureté nutritionnelle qui concerne de plus en plus les villes, est prioritaire. Celui-ci passe par le développement de systèmes de production durables basés sur les principes de l’agroécologie - tels que les systèmes agroforestiers - et inclusifs, avec le territoire comme levier de développement, jusqu’à la transformation et valorisation des produits vivriers et commerciaux. Pour répondre à l’enjeu prioritaire de gestion durable des forêts, et de la biodiversité qui lui est liée, une approche intégrée de la santé des plantes, des animaux et des écosystèmes est à privilégier. Les besoins en formation et renforcement des capacités constituent un enjeu majeur, à part entière.

La direction régionale du Cirad en Afrique centrale est basée à Yaoundé au Cameroun. Les agents du Cirad expatriés dans la région sont actuellement basés dans 3 pays : Cameroun, Congo et Gabon. Les équipes du Cirad conduisent une vingtaine de projets, de recherche, mais aussi de développement, en collaboration avec les institutions nationales (CNRA, Universités, ministères, privés..) et des centres de recherche internationales (CGIAR).

Carte

Le Cirad couvre 8 pays et participe à une vingtaine de projets de recherche-développement dans la région, 2 dispositifs en partenariat (dP). Les projets majeurs sont présentés sur la carte. Ces points de localisation se trouvent dans les pays d'intervention du Cirad et de ses partenaires ; ils ne sont pas géolocalisés précisément.

Chiffres clés

  • 9 Scientifiques expatriés
  • 2 Dispositifs en partenariat
  • 120 Missions par an
  • 20 Doctorants encadrés
  • 30 à 40 Etudiants en master encadrés

Principaux domaines de recherche

  • Gestion intégrée des ressources forestières et faunistiques du bassin du Congo.
  • Amélioration et diversité des systèmes agroforestiers à base de cultures pérennes : cacao, café, fruitiers...
  • Performance et développement des grandes filières agro-industrielles : bananiers, coton, manioc, palmier à huile…
  • Innovation au service du développement agricole et alimentaire, indications géographiques.
  • Epidémio-surveillance animale, lutte contre les maladies zoonotiques.
  • Politiques publiques, appui au conseil et à la vulgarisation agricole.

Les dispositifs en partenariat

Réseau de recherche sur les forêts d’Afrique centrale
Comment améliorer les politiques, les stratégies d’intervention et pratiques à différentes échelles afin d’assurer, à long terme, la préservation des forêts du bassin du Congo, la sécurité alimentaire et sanitaire des populations et l’accroissement des moyens de vie ?
Systèmes agroforestiers en Afrique centrale
Dans le contexte actuel d’une pression croissante sur les ressources naturelles en zone tropicale humide, les systèmes agroforestiers complexes, qui associent des productions variées et des services environnementaux, représentent un enjeu pour l’amélioration, à long terme, des conditions de vie des populations et la préservation des ressources.

Enseignement et formations

Le Cirad contribue à la formation par la recherche au sein des deux dP, nos chercheurs encadrent une dizaine d’étudiants chaque année (Masters et doctorats). Ils contribuent également à des enseignements de l'Université de Yaoundé 1.

Formation

Publications scientifiques

Voir toutes les publications

Contact

Direction régionale du Cirad Afrique centrale
Denis Depommier
Rue J. Elig Essono Balla
BP 2572,Yaoundé
Cameroun
Tél. : + 237 22 21 25 41
Fax : + 237 22 20 29 69

Courriel