Zimbabwe

Le Cirad travaille au Zimbabwe depuis 25 ans avec l’appui de l’ambassade de France et avec de nombreux partenaires locaux. L’élevage a une place essentielle dans l’économie du pays, la santé représente aussi un volet majeur de nos actions, avec l’approche « Une seule santé ». Un second volet concerne la gestion et la conservation des ressources naturelles en harmonie avec les habitants et les activités agricoles ; en particulier dans les régions où les hommes, les animaux domestiques et la faune sauvage vivent en proximité, dans les zones périphériques des aires de conservation. Ensemble nous œuvrons en faveur d’un objectif commun à toutes ces disciplines scientifiques pour augmenter la résilience des populations rurales au changement climatique tout en élaborant une agriculture saine et durable dans un contexte de conservation d’une forte biodiversité.
Jeune enfant dégustant, en guise de collation d'après-midi, un épis de maïs frais (bouilli) issu des récoltes de la veille. © Cirad, A. Perrotton
Jeune enfant dégustant, en guise de collation d'après-midi, un épis de maïs frais (bouilli) issu des récoltes de la veille. © Cirad, A. Perrotton

Jeune enfant dégustant, en guise de collation d'après-midi, un épis de maïs frais (bouilli) issu des récoltes de la veille. © Cirad, A. Perrotton

Principaux domaines de recherche

  • Conservation et gestion des ressources naturelles. Conservation de la faune sauvage et gestion des aires protégées. Systèmes de gouvernance, politiques régionales et locales, en périphérie des aires de conservation.  
  • Amélioration de la sécurité alimentaire et du niveau de vie des communautés rurales en diversifiant leurs stratégies de production. 
  • Agriculture résiliente et changement climatique.
  • Transition agroécologique, agroécologie, agriculture et gestion des ressources naturelles.
  • Santé animale, épidémiologie et élevage, maladies émergentes, zoonoses et approche Une seule Santé.

 

Chiffres clés

  • 7 Agents expatriés
  • 20 à 30 Missions par an
  • 10 à 15 Publications par an
  • 45 Thèses et masters encadrés par an

Conjuguer aires protégées et de conservation et activités humaines

Production et conservation en partenariat en Afrique australe - RP-PCP

Le Cirad et ses partenaires africains et français ont développé un dispositif de recherche en partenariat formalisé en 2007.  L’objectif du RP-PCP (Researchj Platform – Production & Conservation in Partnership ») est de renforcer les compétences régionales et nationales pour mieux promouvoir la coexistence entre les modes de vie locaux et la conservation de la biodiversité dans des zones d’interfaces fortes entre aires protégées et zones communales. A ce jour plus de 140 étudiants du Zimbabwe et de la région (masters et Phd) ont finalisé ou sont en cours de finalisation de leur diplôme.

 

 

Le Zimbabwe vers une autonomie dans la surveillance des maladies animales

Le Zimbabwe renforce ses capacités de diagnostic des maladies végétales, animales et zoonotiques.
>> Voir le projet Pacman

Coopération et partenariats

Le Cirad au Zimbabwe  a un accord cadre avec le Ministère des territoires, de l’agriculture, la pêche, l’eau et le remaniement rural du Zimbabwe qui lui permet de réaliser des activités financées par le Ministère français de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE), l’ Agence française pour le développement (AFD), l’Union européenne (EU), le Secrétariat ACP, l’Agence nationale de la recherche française (ANR) et l’ANRS (Maladies infectieuses émergentes).

Le Cirad entretient des partenariats forts et solides avec les universités locales, les Parcs nationaux du Zimbabwe, ainsi que des partenaires internationaux tels que l’IRD, le CNRS, l’Institut Pasteur, l’Université de Pretoria et l’Université Nelson Mandela (Afrique du Sud), l’Université Eduardo Mondlane (Mozambique), l’Université de Zambie et l’Okavango Research Institute (Botswana).