Transformation agroécologique pour des systèmes alimentaires durables

Vient de sortir 15 septembre 2021
Les Dossiers d’Agropolis international lancent un numéro spécial sur l’agroécologie, à l’occasion du Sommet mondial des systèmes alimentaires des Nations unies. Les scientifiques du Cirad, du CGIAR d’INRAE et de l’IRD mettent ainsi leur expertise au service des décisionnaires politiques, des services de vulgarisation, des ONG et des associations agricoles engagés dans la promotion de la transition agroécologique.
Dossiers d'Agropolis International n° 26
Dossiers d'Agropolis International n° 26

Les Dossiers d'Agropolis International n° 26

L’urgence de la transformation agroécologique des systèmes agroalimentaires liée aux ODD sera l’un des éléments qui changeront la donne lors du Sommet mondial sur les systèmes alimentaires des Nations unies cette année.

Ces questions ont conduit près de 500 scientifiques, français et étrangers, à collaborer pour réaliser cette publication. Les auteurs mettent ainsi leur expertise à la disposition des décideurs politiques, des services de vulgarisation, des ONG et des associations d’agriculteurs engagés dans la promotion de la transition agroécologique.

L’ouvrage présente de nouvelles façons de mener des recherches basées sur des approches systémiques et transdisciplinaires, de mettre en œuvre des méthodes participatives inclusives, de se référer à des théories du changement basées sur les solutions, de favoriser les partenariats avec les systèmes nationaux de recherche agricole, tout en améliorant l’orchestration des efforts de recherche pour converger vers des systèmes alimentaires durables.

La Commission française pour la recherche agricole internationale (CRAI) et Agropolis International, au nom du Cirad, d’INRAE et de l’IRD et en partenariat avec CGIAR, ont réalisé ce nouveau numéro de la série Les dossiers d’Agropolis international, avec le soutien des ministères français des Affaires étrangères et de l’Agriculture. Le choix du thème de l’agroécologie est l’une des priorités du plan d’action France-CGIAR signé le 4 février 2021.

Je suis impressionné par la qualité et le nombre de contributions de chercheurs affiliés à des institutions françaises et CGIAR, souvent en collaboration, qui façonnent les trois parties de ce document (…) Cela confirme à quel point l’agroécologie est désormais au centre des préoccupations de centaines de chercheurs, représentants de l’État, agents de services de développement, organisations professionnelles agricoles et la communauté associative sur tous les continents du monde. Cela démontre également le potentiel de réunir les pratiques des agriculteurs et les résultats scientifiques pour générer des connaissances uniques et pertinentes et concevoir des solutions pertinentes pour relever les défis à différentes échelles.

Patrick Caron
Président d’Agropolis International, membre du conseil d’administration de ONe CGIAR

Sommaire

Part 1 -  Agroecosystems

1 - Increasing the efficiency of practices in order to reduce the use of costly, scarce or environmentally damaging inputs

2 - Substituting intensive use of external inputs with ecosystem functions provided by biodiversity

3 - Redesigning the agroecosystem on the basis of a new set of ecological processes from farm and landscape

Part 2 - Food Systems

4 - Identifying and overcoming constraints within food systems for the deployment of agroecological transitions at scale, reconnecting producers and consumers

5 - Building a new global food system based on equity, participation, democracy and justice

Part 3 –  Key processes, methods ans dtools for agroecology

Comité éditorial et scientifique

Kwesi Atta Krah (IITA), Jean-Luc Chotte (IRD), Chantal Gascuel (INRAE), Vincent Gitz (Cifor), Étienne Hainzelin (Cirad), Bernard Hubert (INRAE, Agropolis International), Marcela Quinteiro (Alliance of Bioversity International and CIAT), Fergus Sinclair (ICRAF), Isabelle Amsallem (Agropolis International)