Expertise | Le Cirad coordonne treize projets issus du programme européen DeSIRA pour des agricultures résilientes

Institutionnel 20 janvier 2021
La Commission européenne a récemment validé la liste des projets qui seront financés dans le cadre du 3e appel à propositions du programme DeSIRA - Development Smart Innovation through Research in Agriculture. Le Cirad coordonne désormais treize projets sur les trois appels successifs pour un budget total cumulé de près de 60 millions d’euros.
Le Cirad coordonnera treize projets issus des trois appels du programme européen DeSIRA qui seront menés en Afrique de l’Ouest et à Madagascar sur les questions de sécurité alimentaire, d’agroécologie et de santé animale. Photo : Culture agroécologique d’arachide au Sénégal. © Cirad, C. Dangléant

Booster l'innovation dans l'agriculture et la transformation des systèmes alimentaires des pays pour les rendre plus résilients face aux effets du changement climatique : c’est l’objectif du programme DeSIRA lancé par la Commission européenne lors du One Planet Summit en décembre 2017.

Il contribue principalement aux objectifs du développement 1 (pas de pauvreté), 2 (faim zéro), 5 (égalité entre les sexes), 8 (travail décent et croissance économique), 13 (lutte contre les changements climatiques) et 15 (vie terrestre).

Des réponses opérationnelles à fort impact

Les projets retenus au sein du programme doivent apporter, par la recherche et l’innovation, des réponses opérationnelles à fort impact aux défis auxquels font face les systèmes agricoles et alimentaires, défis aggravés depuis par la pandémie de Covid-19. Ces systèmes sont confrontés à des problèmes majeurs : leur durabilité économique, sociale et environnementale est atteinte, et leur résilience aux chocs démographiques et au changement climatique sont de plus en plus limitées.

Ils doivent ainsi :

  • apporter une réponse à des besoins d’innovations adaptées aux priorités et aux enjeux locaux ;
  • mettre en œuvre une approche multi partenariale ;
  • viser un impact élevé, fondé sur des approches multidisciplinaires et intersectorielles, ainsi que le renforcement des capacités des parties prenantes.

Treize projets pour un budget cumulé de 60 millions d’euros et un partenariat Nord-Sud considérable

A partir de 2021, au terme de 3 appels annuels successifs lancés en 2018, le Cirad coordonnera un total de treize projets* rassemblant un budget cumulé de 60 millions d’euros. Ce budget est issu du programme DeSIRA et de financements complémentaires provenant de plusieurs Etats membres dont la France via l’AFD, mais aussi l’Espagne, l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg, etc.

Ces projets sont issus de requêtes élaborées soit par les délégations européennes soit par les Etats membres européens. Ils ont fait l’objet d’une co-construction étroite et approfondie sur parfois plus d’un an entre les institutions scientifiques agricoles européennes et les partenaires nationaux de la recherche, du développement, de la société civile et de l’innovation dans les pays bénéficiaires.

Ils mobilisent ainsi un partenariat considérable avec une quarantaine d’institutions de recherche du Sud, une douzaine du Nord, ainsi qu’une douzaine d’ONG et une dizaine d’organisations paysannes.

Cinq projets sont issus de l’appel DeSIRA 2018. Quatre d’entre eux ont débuté en 2020 :

  • Le projet Biostar dont l’objectif est de développer des bioénergies durables pour des petites et moyennes entreprises dans le domaine agroalimentaire, à partir de l'utilisation de résidus de récolte ou de transformation, au Burkina Faso, au Sénégal et en Côte d’Ivoire ;
  • Le projet Cocoa4Future vise à réduire la vulnérabilité des exploitations cacaoyères en Côte d’Ivoire et au Ghana tout en préservant l’environnement et en identifiant des leviers de durabilité socio-économique ;
  • Le projet Fair sur l'intensification agroécologique pour améliorer la résilience des agriculteurs et des agricultrices au Sahel (Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal) ;
  • Le projet Lidiski sur la surveillance et le contrôle de la peste des petits ruminants et de la maladie de Newcastle, par l'innovation technologique intelligente, dans les zones rurales exposées à l'inséurité alimentaire au Nigéria.

Le cinquième, le projet Irrinn, démarrera début 2021 et vise, au Burkina Faso, l’Intensification de la production agricole périurbaine par le déploiement et la mise à l'échelle de pratiques et technologies d'irrigation innovantes et adaptées.

Les projets Biostar, Cocoa4Future et Fair bénéficient d’un financement complémentaire de l’Agence française de développement (AFD)

Quatre projets, financés par DeSIRA 2019, ont été signés fin 2020 et démarreront en 2021 :

  • le projet Acces a pour objectif d’accélérer les dynamiques d’innovation dans l’agriculture par le renforcement des services support à l’innovation au Burkina Faso ;
  • le projet Makis (Malagasy Agricultural Knowledge and Innovation System) vise à développer les capacités d’innovation agricole à Madagascar ;
  • le projet Marigo est axé sur le maraîchage agroécologique périurbain en Côte d’Ivoire ;
  • le projet Aminata, a pour ambition d’améliorer l’accès aux innovations agricoles pour la transition agroécologique au Mali.

Enfin, le Cirad finalise actuellement l’instruction de quatre projets dans le cadre de l’appel DeSIRA 2020. Validés par la Commission européenne en novembre, ils seront également lancés courant 2021 :

  • le projet Dinamicc développera des Démarches intégrées et un accompagnement pour une agriculture familiale innovante et résiliente aux changements climatiques à Madagascar ;
  • le projet RaiZ vise à promouvoir l’intensification agroécologique pour développer une agriculture plus résiliente au Zimbabwe ;
  • en Ouganda, un projet est axé sur le rôle de l’agroforesterie dans les plantations de caféiers Robusta pour améliorer la résilience des petites caféières face au changement climatique ;
  • le projet Territoires / Santés s’appuie sur l’approche Une seule santé / One health pour utiliser la santé (des êtres humains, des animaux, des plantes) comme levier de développement dans le cadre de la transition agroécologique. Son ancrage géographique est l’Afrique de l’Ouest, avec des extensions en Asie du Sud Est et dans les Caraïbes.
    Il est financé par l’AFD avec un complément de financement issu de DeSIRA 2020 et du Cirad.

L’institution est également impliquée dans seize autres projets en tant que partenaire.

L’initiative DeSIRA

L'initiative DeSIRA (Development Smart Innovation through Research in Agriculture) est portée par la Partenariats internationaux (DG INTPAR) de la Commission européenne et s’articule avec la Fondation Bill & Melinda Gates. Elle ambitionne de renforcer les partenariats de recherche (Europe et Sud), de promouvoir une recherche en partenariat avec les parties prenantes du développement, de développer une recherche qui vise l’impact. Plusieurs agences nationales de développement européennes lui apportent un soutien financier.
Pour atteindre les objectifs du développement durable, l’initiative considère en particulier que les solutions dépendent de chaque contexte.