Systèmes alimentaires et agricoles : TSARA, un plan de recherche en partenariat entre institutions africaines et françaises

Institutionnel 3 mars 2022
A l’occasion du Salon International de l’Agriculture 2022, l’initiative TSARA – Transformer les Systèmes Alimentaires et l’Agriculture par la Recherche en partenariat avec l’Afrique – vient d’être lancée. Initiée par deux instituts de recherche français– Cirad et INRAE – et conjointement construite avec une vingtaine de partenaires africains (des universités et instituts de recherche), l’initiative TSARA a pour ambition de renforcer les coopérations afin de promouvoir une agriculture, des systèmes alimentaires et des paysages agricoles, pastoraux et forestiers durable qui contribuent à la sécurité alimentaire, à la lutte contre le réchauffement climatique, au renforcement de la biodiversité, à la santé des hommes, des animaux et des écosystèmes ainsi qu’à l’emploi des jeunes et l’équité femmes-hommes. L’initiative a été présentée à plusieurs organisations internationales comme la Banque Mondiale, le FIDA et l’AFD.
Lancement de l'initiative TSARA, le 3 mars 2022 à l'occasion du Salon international de l'agriculture de Paris © INRAE - Bertrand Nicolas
Lancement de l'initiative TSARA, le 3 mars 2022 à l'occasion du Salon international de l'agriculture de Paris © INRAE - Bertrand Nicolas

Lancement de l'initiative TSARA, le 3 mars 2022 à l'occasion du Salon international de l'agriculture de Paris © INRAE - Bertrand Nicolas

L’Europe et l’Afrique sont confrontées à des défis majeurs dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, dans un contexte de changement climatique. Aussi les Etats des deux continents se sont-ils engagés sur les 17 Objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 des Nations Unies et sur les objectifs de l’accord de Paris sur le changement climatique. Ces défis lient le futur de l’Europe et celui de l’Afrique. Leur résolution conditionne aussi celle d’autres grands défis globaux, comme celui de la transition vers des systèmes alimentaires réellement durables. La recherche et la formation sont des leviers essentiels pour faire face à ces enjeux.  

INRAE, le Cirad et leurs partenaires africains ont voulu allier leurs forces et leurs moyens afin de renforcer les collaborations scientifiques entre les deux continents et accroître l’impact de la recherche agronomique pour faire face à ces défis. Cette initiative s’inscrit dans le contexte de consolidation des coopérations entre les pays européens et les pays africains, consolidation particulièrement encouragée par l’Union européenne (UE) et l’Union africaine et récemment réaffirmée par la présidence française de l’UE.

Voir le replay du lancement de l'initiative TSARA :

Un programme de recherche opérationnel dès 2022


L’initiative TSARA a pour objectif de produire un programme de recherche et d’innovation co- construit entre institutions africaines et françaises, qui soit à la fois de haute qualité et tourné vers l’impact, la formation, le transfert auprès des acteurs du monde rural et urbain et l’appui aux politiques publiques.  Elle s’appuie sur une coordination étroite entre INRAE, le Cirad et un ensemble d’institutions africaines ayant participé à diverses réunions virtuelles en 2021 et 2022*. 

Cette initiative s’appuiera sur le renforcement de dispositifs de coopération existants, tel que les laboratoires internationaux, les observatoires, les réseaux, les plateformes de partenariat, ainsi que sur des mobilités accrues. Elle prévoit la construction d’un portefeuille de projets de recherche, de formation et d’accompagnement de l’innovation, sur la base d’un agenda scientifique de moyen-long terme défini autour de huit axes prioritaires. Ceux-ci couvrent les enjeux qui portent sur les sols, l’eau et la forêt sous contrainte de changement climatique ; la transition agroécologique de l’agriculture et de l’élevage ; la durabilité des systèmes alimentaires ; la santé des hommes, des animaux et des paysages ; le travail et l’emploi.  

TSARA contribuera à faire progresser des initiatives internationales de grande importance comme le partenariat Union européenne-Union africaine (UE-UA) en Recherche et Innovation, l’initiative UE-UA Protéines végétales, l’initiative 4 pour 1000, PREZODE ou la Grande Muraille Verte.

*Listes des institutions africaines ayant participé au montage de cette initiative:

  • Afrique du Sud : Univ. Pretoria, Univ. Western Cape, ARC South Africa
  • Bénin : Univ. Abomey Calavi
  • Burkina Faso : CNRST, INERA
  • Cameroun : Univ. Yaoundé, IRAD 
  • Côte d’Ivoire : Institut F. Houphouet-Boigny
  • Egypte : ARC
  • Kenya : ICIPE
  • Madagascar : Univ. Tananarive, FOFIFA
  • Mali : IER
  • Maroc : ENA Meknès
  • Mozambique : Univ. Eduardo Mondlane
  • Sénégal : ISRA, Univ. Cheikh Anta Diop
  • Tunisie : Univ. Carthage, IRESA, Univ. Tunis – La Manouba
  • Zimbabwe : Univ. Zimbabwe
  • Organisations sous-régionales : CORAF, CILSS, CIRDES