Service et impacts des activités agricoles en milieu tropical - SIAAM

Le projet SIAAM vise à promouvoir à l’échelle des territoires, en concertation avec ses acteurs, des systèmes de production agricole qui soient productifs, efficients, durables et adaptables aux changements globaux.
Champ de canne à sucre © R. Carayol, Cirad
Champ de canne à sucre © R. Carayol, Cirad

Champ de canne à sucre © R. Carayol, Cirad

Enjeux 

Les systèmes de production agricole doivent répondre à de nouveaux enjeux de développement durable sur les plans socio-économiques, sanitaires, alimentaires, environnementaux et d’aménagement du territoire. Dans ce contexte de changements globaux, ils doivent s’adapter afin de répondre au défi de l’intensification écologique, accroître les rendements en minimisant l’utilisation d’intrants, tout en confortant le modèle de développement agricole réunionnais, et un mode d’organisation interprofessionnelle spécifique. Tous les acteurs concernés doivent prendre des décisions et mettre en œuvre des innovations pour s’adapter à des dynamiques biophysiques ou socio-économiques, tout en évaluant les impacts sur la production, l’environnement, la durabilité, la viabilité économique, etc.

Descriptif 

SIAAM s’organise en 3 projets distincts :

  • SIAAM 1 s’intéresse aux processus biophysiques à l’échelle de la parcelle et du troupeau qui sous-tendent le recyclage des biomasses (notamment des matières fertilisantes d’origine résiduaire) dans les agro-écosystèmes. La finalité est de parvenir au bouclage des cycles du carbone et des nutriments (azote et phosphore) tout en maîtrisant les flux de contaminants.
  • SIAAM 2 s’intéresse à la production et à la valorisation agronomique et énergétique de la biomasse dans les systèmes de productions agricoles. La finalité est d’évaluer les performances multicritères de la durabilité des exploitations et des filières agricoles.
  • SIAAM 3 s’intéresse à l’analyse et au traitement de l’information spatiale, et à la compréhension des dynamiques spatiales. La finalité est de mettre à la disposition des acteurs des outils à même de favoriser une gestion territoriale adéquate des services et des impacts des activités agricoles.

Changements attendus

SIAAM 1

  • Les acteurs des filières agricoles valorisent mieux leurs résidus (organiques et inorganiques, i.e. cendres), notamment en maîtrisant leurs pratiques de fertilisation basées sur le recours aux matières fertilisantes d’origine résiduaire disponibles sur le territoire.

SIAAM 2

  • Les filières parviennent à améliorer le niveau de performance des exploitations des agricoles, dans une logique de durabilité économique, sociale et environnementale.

SIAAM 3

  • Les acteurs utilisent les outils de représentation et d’étude des dynamiques spatiales pour définir collectivement des stratégies territorialisées de gestion des activités agricoles.

Impacts attendus

Les impacts attendus des projets sont :

  • Une plus forte contribution de la biomasse ligneuse produite localement, et notamment par les espèces arbustives invasives, au mix énergétique de La Réunion ;
  • Une forte réduction des fertilisants (engrais et amendements) importés par la maîtrise technique et l’organisation collective de la valorisation agronomique des matières fertilisantes résiduaires produites localement ;
  • Une plus forte résilience des exploitations agricoles et des filières vis-à-vis des nombreux changements (réglementaire, demande sociétale, changement climatique) qui impactent leurs activités.