Diagnostiquer la peste des petits ruminants

Depuis 2010, le Cirad et l’entreprise montpelliéraine vétérinaire IDVet collaborent étroitement à la production d’outils diagnostiques pour la peste des petits ruminants (PPR). En combinant leurs efforts et expertises, les deux organisations développent des produits innovants très compétitifs.
Bergers et leurs troupeaux de moutons dans le Moyen Atlas au Maroc © Cirad, P. Dugué
Bergers et leurs troupeaux de moutons dans le Moyen Atlas au Maroc © Cirad, P. Dugué

Bergers et leurs troupeaux de moutons dans le Moyen Atlas au Maroc © Cirad, P. Dugué

Répandue dans plus de 70 pays, la peste des petits ruminants (PPR) est une maladie qui affecte moutons et chèvres et menace plus de 80 % de leur population mondiale.
Faire disparaître la maladie d'ici 2030 : tel est l'objectif commun fixé par le programme mondial d’éradication de la PPR, pour lequel le Cirad s’implique activement, en tant que laboratoire de référence pour l’Union européenne, l’organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Lutter contre cette maladie, c'est ainsi contribuer à améliorer la vie de près de 300 millions de familles rurales pauvres dont les revenus et l'alimentation dépendent de l’élevage.

Une collaboration fertile

La logique de recherche-développement et de valorisation commerciale a conduit le Cirad à se rapprocher d’IDvet. Cette entreprise française développe, produit et commercialise des outils pour le diagnostic des maladies infectieuses vétérinaires et zoonotiques.  À partir de prototypes de diagnostic de la PPR conçus par le Cirad, la société IDVet a apporté ses innovations technologiques, afin d’optimiser les performances diagnostiques et proposer des réactifs prêts à l’emploi, stables et avec très grande efficacité. Ces réactifs sont rendus disponibles et diffusés dans le monde entier grâce au réseau de distribution commercial d’IDvet.
Depuis ces premiers succès, la collaboration est riche. Le Cirad apporte au partenariat son expertise sur les pathogènes ciblés (notamment par ses activités de laboratoire de référence national et/ou international), un accès unique aux échantillons de terrain et à un réseau étendu de partenaires nationaux et internationaux en santé animale. Ses infrastructures de laboratoire de Montpellier, Guadeloupe et Réunion (avec confinement de niveau P3) permettent une validation rapide des outils développés en laboratoire et sur le terrain.
Notre objectif commun : produire des outils qui permettront de mieux diagnostiquer, gérer et contrôler des maladies animales ayant des impacts socioéconomiques ainsi que sur la sécurité alimentaire, dans les régions tropicales et méditerranéennes.

Quatre kits de diagnostic de la PPR déjà sur le marché

Face à la PPR, notre collaboration permet le vaste déploiement des tests, pour une meilleure connaissance de l’épidémiologie de la maladie. À partir des réactifs développés par le Cirad, IDVet propose une gamme complète de diagnostics performants :

  • Le kit Q-PCR (ID GENETM peste des petits ruminants Duplex) pour la détection en temps réel du virus. Ce test très sensible s'effectue post mortem (sur l’ARN extrait d'organes ou tissus) ou sur l’animal vivant (écouvillons).
  • Le kit de détection antigénique par immunocapture ELISA (IDScreen® PPR Antigen Capture). Il détecte l’une des protéines virales à partir d’écouvillons ou de fèces, prélèvements non invasifs.
  • Le kit antigénique immunocapture rapide (ID RAPID PPR antigen) est la version en test immunochromatographie rapide (moins de 20 minutes), applicable au pied de l’animal sans équipement de laboratoire.
  • Le kit ELISA de compétition (ID Screen® PPR Competition), permettant de détecter les anticorps pour contrôler la vaccination ou détecter la diffusion de la maladie. C’est un outil optimal pour traiter de nombreux sérums en série.

Que ce soit pour la PPR, la maladie d’Akabane et de Schmallenberg ou encore le dépistage de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, les outils Cirad-IdVet sont utilisés dans le cadre de la surveillance du statut sanitaire des cheptels, face aux maladies possédant un impact économique sur l’élevage. Ils contribuent également à la surveillance de certaines maladies zoonotiques, présentant donc un risque potentiel pour la santé humaine.

 

La collaboration avec le Cirad sur la peste des petits ruminants (PPR), initiée dès 2010, s’est intensifiée au fil des ans. Nous avons la chance d’avoir à Montpellier une équipe de chercheurs du Cirad possédant dans le domaine de la PPR une expertise mondialement reconnue. Nous avons apporté tout notre savoir-faire pour valoriser au mieux leurs outils, en aboutissant à des outils diagnostiques fiables, de qualité et innovants, comme ce fut le cas pour le test antigénique rapide réalisable au pied de l’animal sans équipement spécifique.
Cette collaboration est totalement en phase avec la mission première d’IDvet, à savoir sécuriser les filières alimentaires face à une maladie hautement contagieuse et dévastatrice, dont les conséquences sont très importantes pour des populations déjà fragilisées par les conditions économiques ou climatiques. Notre engagement prend encore plus de sens aujourd’hui puisque en 2015, l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont conjointement décidé de conduire un plan d’éradication de la peste des petits ruminants à l’échelle planétaire. Nous sommes fiers, à notre niveau, d’y prendre part.

Loïc Comtet
ELISA R&D manager, IDVET