Peuplements végétaux et bioagresseurs en milieu tropical

UMR Département Bios
L’UMR PVBMT élabore des méthodes innovantes de lutte contre les ravageurs, les maladies et les adventices des agrosystèmes, mais aussi de nouveaux modes de conservation des milieux forestiers indigènes. Les recherches et les formations associées de l’unité concernent la protection des cultures tropicales et la préservation de la biodiversité des écosystèmes terrestres.
Ceratitis catoirii mâle sur fruit de goyavier.  © A. Franck, Cirad
Ceratitis catoirii mâle sur fruit de goyavier. © A. Franck, Cirad

Ceratitis catoirii mâle sur fruit de goyavier.  © A. Franck, Cirad

L'unité est accueillie au sein des laboratoires du Pôle de protection des plantes (3P) de Saint-Pierre, à la Réunion.

Ses champs d’investigation sont l'épidémiologie végétale (épidémiosurveillance et adaptation des populations de micro-organismes phytopathogènes), la dynamique des populations d'insectes et les interactions trophiques, la génétique et la caractérisation de la résistance des plantes aux bioagresseurs, l'endémisme et les invasions des écosystèmes terrestres naturels en milieu insulaire.