Amélioration génétique et adaptation des plantes méditerranéennes et tropicales

UMR Département Bios
La capacité à créer du matériel végétal amélioré, adapté à des conditions agronomiques diverses et changeantes et à des besoins nouveaux, est de première importance pour réduire l’impact environnemental des agricultures et augmenter leur durabilité.
© Cirad
© Cirad

© Cirad

En vue de créer des méthodologies de sélection et du matériel végétal innovants, l’UMR Agap Institut cherche à comprendre les facteurs du développement des plantes et de leur adaptation aux contraintes environnementales, analyse l’organisation et la diversité des génomes et étudie l'agrobiodiversité. Elle associe sciences biologiques et sciences sociales pour élargir l’assise disciplinaire et mieux comprendre la domestication des plantes. La génomique et la génétique, la bio-informatique, l’écophysiologie et la modélisation mathématique permettent d’étudier les relations entre diversité génétique, comportement agronomique et réponse à la sélection.

Une vingtaine de cultures tropicales et méditerranéennes sont travaillées, couvrant une gamme très large de caractéristiques biologiques et d’usages par les agriculteurs, : riz, blé dur, sorgho, canne à sucre, bananier, cocotier, palmier à huile, igname, caféier, hévéa, cacaoyer, cotonnier, pommier, vigne, olivier, espèces forestières et fourragères, eucalyptus....