Diversité et innovation variétale pour l’agriculture de la Martinique - DIVAM

Ce projet de recherche appliquée vise à créer et présélectionner des variétés innovantes d’agrumes et d’ananas répondant, en Martinique, aux enjeux de ses filières de diversification.
Collection mandariniers hybrides en évaluation Martinique © Cirad
Collection mandariniers hybrides en évaluation Martinique © Cirad

Collection mandariniers hybrides en évaluation en Martinique © Cirad

Enjeux

Les filières agrumes et ananas sont fortement affectées par des bioagresseurs, principalement le Huanglongbing (HLB - ou maladie du dragon) sur les agrumes et le wilt sur l’ananas. La production à destination du marché local reste faible, comparée au volume des importations. La diversification des productions est ainsi identifiée comme un enjeu majeur pour la mise en place d’agrosystèmes durables en Martinique.

Descriptif

Ce projet s’appuie sur des ressources génétiques du Centre de Ressources Biologiques (CRB) Citrus INRAE-Cirad composé de plus de 1085 accessions (basé en Corse) ainsi que du CRB-Plantes Tropicales Ananas en Martinique qui abrite une collection internationale. Ces CRB sont tous deux certifiés NF S96-900.

Avec 478 espèces et variétés, la collection ananas, qui existe en Martinique depuis plus de 30 ans, constitue la plus importante réserve mondiale de la diversité du genre. Ces espèces proviennent essentiellement de collectes menées par le Cirad avec ses partenaires aux Antilles, au Pérou, au Venezuela, au Paraguay, au Brésil et en Guyane. Le projet vise à sauvegarder ce matériel végétal précieux, en le sécurisant avec des multiplications in vitro et sous serre.

DIVAM s’appuie aussi sur une stratégie originale d’obtention d’agrumes triploïdes et tétraploïdes, très résistants aux bioagresseurs. Afin d’évaluer les porte-greffe et variétés de ces nouveaux hybrides, potentiellement plus tolérants au HLB et aux contraintes environnementales, il a été mis en place des collections d’arbres au champ et de pieds-mères en serres. Au total, plus de 300 arbres sont en cours d’évaluation.

La préservation de variétés patrimoniales et la caractérisation des ressources génétiques agrumes et ananas existant en Martinique alimenteront en amont les futures innovations variétales. En aval, les variétés présélectionnées s’intégreront à des schémas de sélection participative dans le cadre des projets RITA (Réseau Innovation & Transfert en Agriculture). Des espèces et variétés originales d’agrumes sont ainsi sauvegardés au sein d’une collection patrimoniale, afin de conserver des espèces originales menacées de disparition par le HLB.

La caractérisation du statut mycorhizien d’agrumes sélectionnés sera également entreprise via l’utilisation de méthodes moléculaires (Metabarcoding) et histologiques avant de tester l’effet de l’inoculation de souches fongiques, isolées localement, sur la croissance et l’état sanitaire des agrumes.

Changements attendus

  • La sélection d’agrumes performants permet de proposer aux professionnels des variétés innovantes, plus adaptées aux différentes contraintes.
  • L’utilisation d’inoculums mycorhiziens efficients et leur intégration dans les itinéraires techniques de production des plants sont éprouvées en conditions réelles, en évaluant les gains de productivité générés.

Impacts attendus

  • L’intégration de nouvelles espèces d’agrumes plus adaptées aux contraintes biotiques et abiotiques ainsi que de nouvelles pratiques agroécologiques, contribuent à une agriculture diversifiée reposant sur des systèmes de production durables et respectueux de l’environnement.
  • En matière de santé végétale, tous les essais mis en place permettent d’améliorer la connaissance des bioagresseurs et d’en améliorer la lutte biologique.

Partenaires contractuels

Inrae et IRD