Mise au point de techniques de marquage génétique et de bouturage horticole pour une production industrielle de bois de rose - ANIB@ROSA2

Le bois de rose (Aniba roasaeodora) est une espèce patrimoniale de Guyane française, qui a largement contribué à son économie durant le siècle dernier. En effet, l’huile essentielle de bois de rose est recherchée par le secteur de la parfumerie, de la cosmétique et de l’aromathérapie. Les travaux menés dans le cadre du projet Anib@rosa ont mis en évidence le potentiel économique d’une telle filière et l’évolution de la réglementation permettant l’exploitation (décret n° 2017-848 du 9 mai 2017), qui désormais n’interdit que l’exploitation du bois de rose d’origine sauvage, et est donc favorable au développement de la filière bois de rose cultivé. Cependant, la disponibilité de la ressource végétale reste encore un verrou face à l’engouement des nouveaux exploitants pour ce secteur. Le projet Anib@rosa2 se propose de fournir les bases pour le développement de plantations industrielles de production de bois rose en proposant des alternatives d’obtention de matériel végétal (multiplication végétatives ou taillis). Ce projet s’intéressera par la même occasion aux marqueurs génétiques contrôlant les critères de qualité du bois de rose, telle la production d’huile essentielle. Cette approche vise à terme à proposer des outils de sélection des individus performants en vue de programmes d’amélioration génétique.
L’huile essentielle de bois de rose est très recherchée pour ses propriétés olfactives et thérapeutiques © Cirad
L’huile essentielle de bois de rose est très recherchée pour ses propriétés olfactives et thérapeutiques © Cirad

L’huile essentielle de bois de rose est très recherchée pour ses propriétés olfactives et thérapeutiques © Cirad

Enjeux

L’huile essentielle de bois de rose est un produit très recherché, autant en parfumerie de luxe, pour ses propriétés olfactives et fixatrices de parfum, qu’en médecine douce pour ses nombreuses propriétés thérapeutiques : régénérateur tissulaire, antifongique, anti bactérien, antidépresseur… Cette espèce fut récoltée dans de telles proportions que ses populations naturelles se sont épuisées, et son exploitation a été finalement interdite en 2001 en Guyane Française. En 2010, à la demande du Brésil, seul grand producteur de bois de rose, l’espèce a même été inscrite sur la liste II de la CITES (Convention sur le commerce international de la faune et de la flore), conduisant à un contrôle de plus en plus marqué.   

C’est dans ce contexte que plusieurs acteurs guyanais envisagent la reprise d’une production d’huile essentielle. Son exploitation peut en effet être un atout majeur pour le développement économique de la Guyane, où la qualité de l’huile essentielle de bois de rose y est exceptionnelle.

Descriptif

Les activités du projet Anib@rosa s’organisent autour de trois axes :

  • Proposer des nouvelles voies d’obtention de plants bois de rose en travaillant sur les techniques de bouturage horticole,
  • Etudier la capacité de rejet de des arbres de bois de rose après recepage et le bilan de croissance des arbres de plantation
  • Identifier des marqueurs génétiques dans le but de sélectionner des individus performants pour des programmes d’amélioration génétique

Résultats/changements attendus

  • Un itinéraire technique de multiplication végétative du bois de rose est fourni à l’attention des acteurs de la filière.
  • La capacité de rejet des arbres de bois de rose après recepage (taillis) est évaluée et un bilan de production biomasse des arbres après une première éclaircie à 10 ans est disponible.
  • Un génome de référence du bois de rose est annoté ainsi qu’un transcriptome de référence.

Impact attendu

De nouvelles connaissances sont acquises par les porteurs de projets pour une production d’huile essentielle à l’échelle industrielle, ce dans un contexte de gestion durable favorable à la conservation de l’espèce dans son aire naturelle.

Partenaires contractuels

ONF : Office National des forêts ; INRAE : Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement ; L’agro Forestière (Partenaire prestataire)