Laboratoire des symbioses tropicales et méditerranéennes

UMR Département Bios
Les micro-organismes, bactéries fixatrices d'azote et champignons mycorhiziens, qui vivent en symbiose avec des espèces végétales, jouent un rôle essentiel dans l'accroissement et le maintien des productions agricoles et forestières, mais aussi dans la régénération des environnements tropicaux et méditerranéens. Ils permettent de mettre en place des stratégies de développement durable et de réhabilitation des agroécosystèmes dégradés et menacés.
Nodule fixateur d'azote. © MSLT/LSTM
Nodule fixateur d'azote. © MSLT/LSTM

Nodule fixateur d'azote. © MSLT/LSTM

Les objectifs scientifiques de l'unité sont de caractériser, d'analyser et d'exploiter la diversité des associations symbiotiques et rhizosphériques dans les relations plantes - micro-organismes. Sur le plan fondamental et dans le domaine de la formation, il s'agit de caractériser, chez quelques modèles microbiens et végétaux, les mécanismes moléculaires impliqués dans le fonctionnement et l'évolution de ces associations.

Les travaux de l'unité contribuent à valoriser des microorganismes symbiotiques (champignons comestibles, bactéries/champignons) adaptés à des conditions édaphiques défavorables au développement du couvert végétal et à identifier des stratégies écologiques utilisant les symbioses pour améliorer la productivité et la stabilité des agroécosystèmes.