Systèmes d'informations appliqués à l'épidémiosurveillance

Informatique, SIG, modélisation, statistiques Santé animale, maladies émergentes
La mise en place de réseaux d’épidémiosurveillance génère la collecte d’un nombre important de données qu’il est nécessaire de gérer correctement pour en extraire les informations sanitaires, qui permettront aux responsables de la santé animale de prendre les décisions d’intervention les plus pertinentes. La disparité et la complexité des données collectées par les réseaux de surveillance nécessitent la mise en place de systèmes d’informations globaux pour atteindre trois objectifs principaux : l’édition régulière de synthèses de la situation sanitaire, le calcul des indicateurs de performance et l’édition de paramètres de gestion du réseau.

Le système d’information géographique (SIG), partie intégrante d’un système d’information global, est un outil qui permet la représentation géographique de données spatialisées et leur analyse.

Se basant sur l’information tirée des données récoltées au travers du système d’information global, il peut permettre par exemple la représentation de tous les foyers déclarés pour une maladie, ainsi que leur évolution dans le temps et dans l’espace. Il est également facile de visualiser clairement la population animale à risque ainsi que les moyens d’intervention éventuellement disponibles sur le terrain. En permettant la construction et l’actualisation facile et rapide de cartes représentant une situation sanitaire mise en évidence par un réseau d’épidémiosurveillance, le SIG met à disposition des responsables publics de la santé animale des éléments déterminants pour prendre des décisions pertinentes et efficaces.

Gérer et traiter les données de nature épidémiologique devient ainsi une priorité pour ceux qui ont à analyser les informations collectées par un réseau d’épidémiosurveillance, ainsi que pour les unités chargées de l’intervention sanitaire sur le terrain.

Objectifs

A l'issue de leur formation, les participants devront être en mesure de concevoir un système d'information dans le cas simple d'un réseau d'épidémiosurveillance afin de gérer l'information depuis le terrain jusqu'à sa restitution :

  • Création de modèles de gestion des données ;
  • Analyse au travers de requêtes simples ;
  • Mise en place d’interfaces de saisie (utilisation d’Access) ;
  • Réalisation d’analyses thématiques et des requêtes simples pour représenter et analyser des données et produire des documents cartographiques d'aide à la décision.

Public

Ce cours est ouvert aux vétérinaires ou zootechniciens assumant des responsabilités dans la mise en place et le fonctionnement de réseaux d’épidémiosurveillance.

Il peut être suivi par des candidats n’appartenant pas à ces catégories mais justifiant d’une expérience professionnelle adaptée.

Les candidatures comprenant un CV détaillé, une lettre de motivation et des indications sur l’organisme de gestion de la bourse, doivent être adressées si possible avant le 23 octobre 2021, par mail : formation-emvt-fvi@cirad.fr

Le Cirad n'est pas en mesure d'accorder des bourses. Il convient donc d'introduire, le plus tôt possible, une demande auprès :

  • des autorités compétentes nationales en charge de l'élevage et/ou de l'octroi des bourses
  • des services culturels et de coopération scientifique et technique des ambassades de France
  • des ambassades d'autres pays
  • d'organismes internationaux (Fao, Pnud, Union européenne, Aiea, Bid...)
  • de projets de développement ou d'organisations non gouvernementales.

Langue

Français

Programme

  • Bases de données appliquées à l’épidémiosurveillance : découverte et prise en main des composants d’Access
  • SIG appliqués à l’épidémiosurveillance : prise en main de Quantum GIS (qGIS), cartographie, objets géographiques, mise en forme de cartes
  • Applications pratiques

 

Ce module constitue des blocs de compétences du Master GIMAT "Gestion intégrées des maladies animales tropicales" et du Master SEMHA "Surveillance épidémiologique des maladies humaines et animales"

  • Brique 1 : Gestion des données appliquées à l’épidémiosurveillance
  • Masters GIMAT (UE 4) et SEMHA (UE6)
  • Brique 2 : SIG appliqués à l’épidémiosurveillance (semaine 1)
  • Masters GIMAT (UE 4) et SEMHA (UE6)
  • Brique 3 : SIG appliqués à l’épidémiosurveillance (semaine 2)
  • (approfondissement / option du Master SEMHA, UE7)

Prérequis

Les candidats doivent maîtriser correctement la langue française et avoir une bonne connaissance de l’environnement Windows ; une expérience, même limitée, dans la manipulation et le traitement de données est un plus.

La fourniture des logiciels n'est pas comprise dans la formation. S'ils ne sont pas disponibles dans l'institution où travaille le participant, il peut être utile d'en prévoir l'acquisition lors du stage afin qu'il puisse les utiliser dès son retour de formation et limiter ainsi l'érosion de ses compétences. Dans ce cas, préciser dans la demande de devis que ce montant doit être prévu.

Matériel pédagogique

Modalités d'évaluation

  • sem. 1 : QCM ; 4 questions ouvertes et exercice
  • sem 2 et 3 : Analyse de données épidémiologiques d’une étude de cas et production d’une carte synthétique - questionnaire à choix multiple
  • Questionnaire de satisfaction en fin de formation

Modalités pédagogiques

Applications pratiques