Concepts et pratiques de l’anticipation dans la recherche et le développement - un référentiel, des postures et des outils

Appui à la recherche
Face aux incertitudes croissantes et à la complexité des défis auxquels la recherche pour le développement est confrontée, la pratique de l’anticipation comme discipline offre des ressources conceptuelles et méthodologiques à même d’équiper chercheurs et praticiens du développement dans leurs travaux au quotidien. Une part croissante des projets de recherche pour le développement fait appel à l’utilisation du futur pour fournir des cadres méthodologiques et pratiques à l’action concrète. L’anticipation recouvre un vaste champ d’outils et de méthodes dont l’usage répond à des besoins et des contextes spécifiques. L’un des enjeux majeurs d’une pratique opérationnelle de l’anticipation est de pouvoir mobiliser une diversité d’approches et d’outils en fonction de la demande, et de pouvoir inclure le long terme dans les questionnements de recherche en relation avec les grandes thématiques actuelles et à venir (changement climatique, systèmes de production, emplois ruraux, transformation des territoires, durabilité, anthropocène, intelligence artificielle, gouvernance…).

Objectifs

L’objectif principal de la formation est d’acquérir une culture du futur permettant de comprendre pourquoi et comment utiliser le futur, autrement dit pratiquer l’anticipation dans son travail au quotidien.

Les objectifs pédagogiques sont :

  • Utiliser un référentiel pour la pratique de l’anticipation comme discipline transdisciplinaire et comme processus d’émancipation, référentiel portant sur les postures, systèmes anticipateurs, concepts et les outils.
  • Utiliser de façon contextualisée un certain nombre d’outils qualitatifs de la pratique de l’anticipation (roue du future, triangle du futur, matrice 2X2, trois horizons, analyse en couches causales…)
  • Mettre en œuvre la démarche de co-élaboration participative de scénarios

Public

Chercheurs, ingénieurs, étudiants, professionnels d’institutions internationales et nationales, publique, privées, ONG engagés dans des travaux portant sur le développement.

Langue

Français

Programme

La formation est organisée en 2 modules distincts d’une durée de 5 jours chacun.

1er module (5 jours) :

Module théorique et appliqué présentant les concepts et l'éventail d’instruments au service de l’anticipation.

1ère journée : Acquisition d’un référentiel disciplinaire.

4 jours : Acquisition de compétences pratiques portant sur les outils de base ayant pour objectif l’acquisition d’une capacité opérationnelle à mettre en œuvre ces outils de façon appropriée dans des contextes différents (visioning, backcasting, roue et triangle des futurs, analyse en couches causales, matrice d’incertitudes critiques, scénarios, delphi, balayage d’horizon).

2e module (5 jours) :

Apprentissage et maîtrise d’une démarche de co-élaboration participative de scénario.

Cette démarche a été testée et validée dans des contextes extrêmement variés notamment au CIRAD au Mali, à Madagascar, à Mayotte, au Sénégal, en Afrique du Sud et hors CIRAD avec des partenaires du CGIAR, du GFAR. Un guide méthodologique portant sur cette approche a été co-produit notamment avec le CIFOR.

Pour vous inscrire, merci de compléter le bulletin d'inscription ci-dessous et l'envoyer avec un CV avant le 20 avril 2020.

Intervenants

Equipe d’intervenants animée par Robin Bourgeois (UMR ART-DEV)

Prérequis

Aucun prérequis nécessaire ; les participants avec des projets concrets ou potentiels portant sur l’utilisation du futur seront accueillis en priorité

Matériel pédagogique

Modalités pédagogiques

Modules théoriques

Co-élaboration participative de scénario

Les participants auront accès au matériel pédagogique utilisé lors de la formation sous forme de fichiers partagés.

Modalités d’évaluation

Évaluation des compétences acquises au cours de la formation et un questionnaire de satisfaction sera remis en fin de session.