AfricaGI - Indications Géographiques en Afrique

Économie et gestion des ressources naturelles
La labellisation des produits alimentaires et artisanaux avec les indications géographiques (IG) contribue au développement régional, en facilitant l’accès des entrepreneurs locaux aux marchés régionaux, nationaux ou internationaux, témoignant de leurs compétences et savoir-faire spécifiques. Ce fait est reconnu en Europe depuis de nombreuses années et se développe de plus en plus en Afrique. Cependant, pour réussir la stratégie, que ce soit du point de vue de la « politique nationale de développement rural » que pour les chaînes de valeur individuelles, un certain nombre d'éléments doivent être en place et compris par les parties prenantes.
Le rooibos a obtenu le statut d'indication géographique en Afrique du Sud en 2014 © Adobe Stock
Le rooibos a obtenu le statut d'indication géographique en Afrique du Sud en 2014 © Adobe Stock

Le rooibos a obtenu le statut d'indication géographique en Afrique du Sud en 2014 © Adobe Stock

Objectifs

  • Appréhender le concept d'Indication Géographique en tant qu'outil de propriété intellectuelle mais aussi en tant qu'outil de développement local et durable et leur place aux côtés des différentes normes et autres outils de différenciation de la qualité sur les marchés.
  • Connaître les éléments de base d'une indication géographique : un lien fort avec le terroir et le territoire, l'organisation d'une chaîne de valeur structurée et représentative, et/ou une entité représentant un collectif de producteurs, un cahier des charges négocié et clair, un système de contrôle, les aspects clés de la gestion, du marketing et de la communication.
  • Comprendre le cadre juridique et institutionnel des IG dans les différents pays : institutions en charge de l'enregistrement des IG, étendue de la protection des IG, relation avec les marques, protection internationale.
  • Expérimenter avec des praticiens à travers des études de cas et des visites sur le terrain, discuter de l'utilité de ces mécanismes en lien avec son propre contexte national.

Public

Experts et agents du développement local

Fonctionnaires chargés de l'enregistrement des IG et du développement rural

Acteurs des organisations de producteurs, des filières de commercialisation ou des organisations interprofessionnelles

Experts des ministères impliqués dans le développement rural (Ministères de l'agriculture, du commerce et de l'industrie, de l'artisanat) et des agences d'appui

Organismes régionaux et locaux (chambres d'agriculture, chambres de commerce et d'industrie, offices de produits...).

Langue

Français

Programme

Chaque semaine est consacrée à un vaste sujet :

  1. Identification
  2. Mise en œuvre pour l'enregistrement
  3. Gestion
  4. Contrôle et application de l'indication géographique
  5. Étude de cas.

Pour trouver le programme, consultez le site https://www.intergi.org/fr/les-formations-intergi

Intervenants

Partenariat

Cette formation est co-organisée par le CIRAD (UMR Innovation) avec REDD (Suisse).

Prérequis

Une expérience personnelle antérieure dans la production, la gestion ou la réglementation des indications géographiques est un atout...

La formation aura lieu en anglais.

Matériel pédagogique

Modalités pédagogiques

La formation en ligne dure 5 semaines, avec des sessions hebdomadaires avec tous les participants et les formateurs, et une quantité importante de travail personnel, de visualisation de vidéos et d'études de documents disponibles sur la plate-forme de formation.

Modalités d’évaluation

Quiz

Bilan