Des projets Alimentaires Territoriaux pour lever les freins au bien manger local

14/06/2024
L’Unité Mixte de Recherche Art-Dev du Cirad en Martinique a accueilli et accompagné une Mission de Jeunes Experts (MJE)* de l’école Supérieure d’agro-développement international (ISTOM) qui réalise, à la demande de la DAAF, une analyse des initiatives locales visant au « Bien Manger Local », dont les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT).
Jeu sérieux frein et levier. © Sandrine Freguin-Gresh, Cirad Martinique
Jeu sérieux frein et levier. © Sandrine Freguin-Gresh, Cirad Martinique

Jeu sérieux frein et levier. © Sandrine Freguin-Gresh, Cirad Martinique

Cette MJE Flex (Food Liability Expertise) s’inscrit dans les travaux de l’Unité de Recherche en Agro-Développement et innovation (UR ADISUDS). Elle est financée par l’ODEADOM, sur la période de février à juillet 2024. Elle a pour objectif de co-construire un outil d’aide à la décision pour lever les freins en matière d’initiatives locales dont les Projets Alimentaires Territoriaux.

En effet, le Service Alimentation (SALIM) de la DAAF de Martinique promeut les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT), qui sont des dispositifs d’action collective pour relocaliser l'agriculture et l'alimentation dans les territoires, en soutenant par exemple l'installation d'agriculteurs, les circuits courts ou les produits locaux dans les cantines. Issus de la Loi d'avenir pour l'agriculture qui encourage leur développement depuis 2014, ils sont élaborés de manière collective à l’initiative des acteurs d'un territoire (collectivités, entreprises agricoles et agroalimentaires, artisans, citoyens etc.). En Martinique, 4 PAT ont été initiés et d’autres initiatives pourraient voir le jour dans les mois à venir.

Après avoir enquêté plus de 83 acteurs du système alimentaire de Martinique et du réseau national des PAT, les étudiants, accompagnés d’un expert de l’ISTOM, Ludovic ANDRES, et d’une chercheure du Cirad, Sandrine FREGUIN GRESH, ont organisé deux ateliers participatifs à travers un jeu sérieux, pour expliciter les leviers pour le Bien Manger Local et construire des chemins pour le changement avec les participants.

Ces ateliers se sont déroulés le mardi 4 et le jeudi 6 juin 2024 au CAEC.

Atelier participatif bien manger local. © Sandrine Freguin-Gresh, Cirad.

Atelier participatif bien manger local. © Sandrine Freguin-Gresh, Cirad

Atelier participatif bien manger local. Sandrine Freguin-Gresh, Cirad Martinique

Atelier participatif bien manger local. Sandrine Freguin-Gresh, Cirad Martinique

Atelier participatif bien manger local. Sandrine Freguin-Gresh, Cirad.jpg

Atelier participatif bien manger local. Sandrine Freguin-Gresh, Cirad.jpg

La MJE Flex a présenté les résultats préliminaires de son étude au COmité Territorial de l’ALIMentation (COTALIM), le mardi 11 juin 2024 au Crédit Agricole du Lamentin afin de restituer les analyses aux acteurs de terrain.

COTALIM. © Sandrine Freguin-Gresh, Cirad Martinique

COTALIM. © Sandrine Freguin-Gresh, Cirad Martinique

L’étude sera par la suite finalisée durant le mois de juillet - août. Cette collaboration renforce aussi le partenariat entre l’ISTOM et le Cirad.

 

*la MJE FLEX  est composée de Clément BATALHA , Astrid BERNAL, Constance BIOTTEAU, Antonin BOIRON, Benoît BONNEFOND, Salomé GILLET, Alice MANTEAUX, Charlotte MASSUE, Lisa PETIT, Liz RONDIN, Isaure TROCME.