Valorisation des co-produits de la mangue - MANGOVAL

Le projet Mangoval mène des recherches théoriques et industrielles nouvelles permettant une valorisation en cascade des co-produits de la mangue, afin de répondre aux problématiques du territoire réunionnais.
Déchets de mangues © Cirad
Déchets de mangues © Cirad

Déchets de mangues © Cirad

Enjeux

Près de 3500 tonnes de mangues sont produites chaque année sur l’île de la Réunion ; ce qui assure environ 60% de la production française. Cependant, la filière mangue est confrontée à deux problèmes majeurs :

  • La génération de plusieurs centaines de tonnes de co-produits (peaux, noyaux, fruits tombés au sol) qui ne sont pas valorisés.
  • La contamination post-récolte par l’anthracnose (Colletotrichum gloesporioides).

Descriptif

Le projet explore la valorisation des peaux et noyaux de mangue pour la production de divers produits (un actif cosmétique, de l'acide gallique, un biocide pour lutter contre un pathogène de la mangue et du beurre de mangue) par un eco-procédé d'extraction. La valorisation énergétique des résidus ultimes de ces différentes voies est également explorée, soit pour fournir l'énergie nécessaire aux procédés, soit pour produire de l'électricité pour le réseau.

Impacts attendus

  • Une fois les voies de valorisation définies et quantifiées, les coûts de revente des co-produits sont déterminés et les plans d’approvisionnement mis en place avec les bénéficiaires.
  • Les producteurs génèrent des bénéfices économiques en revendant leurs co-produits.
  • A moyen terme, des emplois locaux sont créés.
Partenaires contractuels : Bioval Océan Indien, Phenobio